Expliquer le REER et le CELI est essentiel

Envoyer à un ami

1 2
nouvelle vedette
goodluz_123RF Banque d'images

Les conseillers peuvent aussi aider les clients plus âgés à gérer des retraits stratégiques du REER en attendant les prestations de retraite du gouvernement telles que le Régime de rentes du Québec ou le Régime de pensions du Canada et la Pension de la Sécurité de vieillesse (PSV). Ce faisant, bon nombre aident les clients à atténuer le revenu de retraite et à éviter la récupération fiscale de la PSV. De plus, les retraits du REER et du FERR peuvent maintenant être dirigés vers le CELI des clients.

«Nous constatons que davantage de clients utilisent leur CELI, car leur conseiller le leur a recommandé, rapporte Carol Bezaire. Les conseillers disent aux clients : "Vous n'avez pas besoin de l'argent de ce FERR. Vous allez payer de l'impôt là-dessus. Ne vous laissez pas imposer deux fois. Nous allons transférer le paiement de votre FERR dans votre CELI et nous l'investirons là."»

La partie probablement la plus utile de la discussion sur le REER et le CELI, indépendamment du régime qui convient le mieux aux besoins des clients à un moment donné de leur vie, vient de l'occasion d'instruire les clients sur les options offertes et de les mener sur le chemin de la sécurité financière.

«Cela permet aux conseillers d'introduire quelque discipline financière dans la vie d'un client, affirme Myron Knodel, afin qu'ils mettent de côté un certain montant et que cela leur donne un point de départ.»