Finance et investissement - Les défis environnementaux offrent une occasion de leadership en investissement
Concours
 
See also Investment Executive Jeudi 22 février 2018 FINANCE ET INVESTISSEMENT en page d'accueil

Finance Investissement

Finance et Investissement.com
Le savoir d'entreprise

Les défis environnementaux offrent une occasion de leadership en investissement

Envoyer à un ami

nouvelle vedette

La hausse de la demande en durabilité crée une nouvelle économie globale

Les considérations environnementales ne sont désormais plus un concept de niche, mais deviennent partie intégrante de la prise de décision et de l’analyse de risque en matière d’investissement. La nouvelle économie durable progresse, entraînée par les entreprises leaders en environnement de toutes les régions et secteurs du monde entier.

Centrées sur les menaces croissantes qui planent sur les ressources naturelles, les entreprises qui répondent aux besoins environnementaux pressants remplacent les entreprises moins durables avec de plus en plus de succès et de soutien des investisseurs. Par ailleurs, les résultats en matière de rendement montrent qu’un portefeuille fondé sur des valeurs environnementales peut être très intéressant sur le plan financier. De fait, cette approche de l’investissement se base sur la conviction que ces leaders en environnement constituent un excellent facteur de diversification et s’appuient sur des modèles d’affaires solides susceptibles d’aider à réduire le risque.

Ce mouvement s’amorce alors que les nécessités les plus fondamentales de notre vie – l’eau, l’énergie et l’alimentation – sont de plus en plus sollicitées. Un rapport de recherche récent établit que d’ici 2030, le monde aura besoin de 50 % plus de nourriture, de 30 % plus d’eau potable et de 50 % plus d’énergie, car la population, la classe moyenne des marchés émergents et la demande de matières premières ne cessent de croître1.


Un changement de paradigme pour l’investissement : de nouvelles occasions d’affaires

« La trajectoire doit changer et est déjà en train de changer de diverses façons, remarque David Richardson, directeur principal de Impax Asset Management, sous-conseiller du Fonds leaders en environnement NEI. Les défis auxquels nous faisons face en tant que civilisation mènent maintenant à l’émergence d’une nouvelle économie mondiale et créent des occasions d’affaires pour les investisseurs. »

Alors que ces défis se multiplient, les entreprises axées sur la stimulation de la durée de vie des ressources afin de soutenir la demande mondiale – mieux connue sous l’appellation « optimisation des ressources – font figure de chefs de file. À mesure que ces leaders en environnement prennent de la maturité, ils peuvent devenir une source essentielle de diversification et de croissance pour les portefeuilles, et peuvent être évoqués lors des échanges significatifs entre conseiller et investisseur. Voici trois façons dont les entreprises centrées sur l’environnement peuvent ajouter de la valeur :

Une source de croissance dans un monde en faible croissance

« Alors que les rendements des marchés boursiers ont été forts l’an dernier, tout le monde s’entend pour dire que la croissance mondiale ralentit », explique David Richardson. Dans ce contexte, il est crucial que les conseillers et les clients recherchent de façon proactive des domaines de croissance. Les entreprises axées sur l’optimisation des ressources représentent des industries, des innovations et des modèles d’affaires ayant un potentiel d’investissement intéressant, susceptible d’entraîner la croissance.

Non corrélé au marché canadien : ajout de diversification

Les entreprises leaders en environnement qui s’attaquent à l’optimisation des ressources représentent un ensemble spécifique de sociétés de petite et moyenne capitalisation qui, en général, n’ont pas été repérées par la plupart des gestionnaires d’actif et des investisseurs. « Elles ne figurent tout simplement pas dans la plupart des portefeuilles d’actions canadiennes et mondiales, aussi les gains qu’elles ajoutent potentiellement peuvent contribuer concrètement à constituer un fort niveau de diversification pour les investisseurs », affirme David Richardson.

L’investissement intelligent a mené à l’intelligence environnementale

Davantage d’investisseurs veulent intervenir contre l’épuisement des ressources naturelles. « Ce type d’investisseur ne se retrouve plus uniquement chez les milléniaux et les femmes, dit David Richardson. Nombre d’investisseurs particuliers et institutionnels accueillent maintenant cette occasion d’entraîner un vrai changement positif et d’améliorer les caractéristiques risque-rendement d’un portefeuille. »

« Les clients réagissent positivement quand ils voient les avantages tangibles qu’un fond apporte généralement au monde. Cela confère beaucoup de crédibilité, particulièrement pour les portefeuilles ayant un certain mandat à respecter », explique David Richardson.

Le mouvement vers une plus grande optimisation des ressources crée des occasions dans un large éventail de secteurs et de sous-secteurs et dans tous les éléments de la chaîne d’approvisionnement. Pour découvrir les occasions que recèle ce vaste univers, il faut commencer par adhérer aux principes environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

David Richardson met en garde que l’ESG ne suffit pas. « Se contenter de filtrer le respect des principes d’ESG ne peut nous aider à trouver les meilleurs, affirme David Richardson. Il est nécessaire d’effectuer en plus une gestion active et une recherche ascendante exhaustive afin de compléter les mesures des principes d’ESG. Ceci inclut un engagement continu auprès des entreprises pour saisir le plus haut niveau de leadership en environnement plutôt qu’auprès des entreprises qui dépensent de l’argent pour atteindre un rang positif en matière d’ESG. »

Les tendances clés en environnement en 2018

Quelles sont les meilleures occasions au regard des principales questions environnementales ? David Richardson a déterminé les tendances clés dans quatre domaines ayant un potentiel de croissance :

Efficacité énergétique et énergies renouvelables : les sources d’énergie alternative gagnent du terrain

David Richardson constate que les entreprises qui permettent aux consommateurs et aux entreprises de faire plus avec moins d’énergie sont en augmentation. Il cite des innovateurs dans le stockage de batterie, l’isolation, l’éclairage, le chauffage et la climatisation. Certains équipementiers, consultants et concepteurs de projets portant sur des panneaux solaires et des éoliennes, et ceux qui participent au recâblage des systèmes énergétiques connaissent également une croissance importante.

Eau : concentration sur la purification

Dans le monde entier, la demande d’eau potable et d’une amélioration des infrastructures liées à l’eau ne peut être sous-estimée. Les entreprises en croissance comprennent notamment les fabricants de systèmes de traitement et de purification de l’eau. L’accent est mis principalement sur les instruments numériques de mesure du débit de l’eau ainsi que sur les fabricants de filtres, valves, pompes et tuyaux qui contribuent à réduire l’utilisation de l’eau dans les procédés industriels et agricoles.

Récupération des ressources et des déchets : un recyclage de haute technologie

Les secteurs ayant une forte croissance potentielle dans ce domaine ne sont pas centrés sur des entreprises de recyclage mais plutôt sur des systèmes qui recyclent des matières de grande valeur tels que les métaux des terres rares et l’électronique. Ces matières sont coûteuses et leur extraction est difficile, c’est pourquoi il est en général plus rentable de récupérer les produits que d’en produire de nouveaux.

Alimentation, agriculture et foresterie : réduire le gaspillage alimentaire en prolongeant la durée de vie

La demande en expansion rapide de denrées alimentaires et la diminution de nouvelles terres arables incitent les entreprises à innover au sein de la chaîne d’approvisionnement alimentaire. La réponse à cette demande exigera une plus grande efficacité et une diminution des pertes dans les marchés agricoles et alimentaires. Par exemple, Impax investit actuellement dans une technologie connue sous l’appellation « emballage sous vide », qui prolonge la durée de vie de la nourriture, ce qui aide énormément à réduire le gaspillage alimentaire.

Pour en savoir davantage sur la façon dont vos clients et vous pouvez participer à ces tendances et accéder à des leaders en environnement dans le monde, consultez le Fonds leaders en environnement NEI.
 
1 Population Institute, The “Perfect Storm” Scenario 2030 (en anglais seulement)

Des commissions, commissions de suivi, frais de gestion et dépenses peuvent tous être associés à des investissements dans des fonds communs de placement. Veuillez consulter le prospectus avant d’investir. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur change fréquemment et le rendement antérieur peut ne pas être reproduit. Les opinions exprimées le sont à titre informatif seulement et ne visent pas à apporter un conseil particulier de nature financière, fiscale, de placement ou dans un domaine connexe. Placements NEI s’efforce de garantir que le contenu est tiré de sources considérées comme fiables et que les données et les opinions présentées sont complètes et exactes. Néanmoins, Placements NEI ne peut donner aucune garantie, expresse ou implicite, à cet égard et ne peut être tenue responsable des erreurs ou omissions éventuelles aux présentes. Fonds NordOuest, Fonds Éthiques et Placements NEI sont des marques déposées et des marques de commerce détenues par Placements NordOuest & Éthiques S.E.C. Fonds NordOuest, Fonds Éthiques et Placements NEI sont des marques déposées et des marques de commerce détenues par Placements NordOuest & Éthiques S.E.C.
 


Le savoir d'entreprise c'est quoi ?

Par l'intermédiaire du Savoir d'entreprise, Finance et investissement souhaite offrir à ses lecteurs des connaissances de pointe provenant d'organisations désireuses de partager leur expertise.

Les contenus sont produits par l'équipe de Contenu sur mesure, en collaboration avec l'organisation. Notez qu'à aucun moment, les journalistes de Finance et investissement ne participent à la rédaction de ces articles. Pour plus d'information sur ce produit, veuillez communiquer avec savoirdentreprise@finance-investissement.com